Adopter un Galgo

Les beaux jours sont de retour, nous avons repris les promenades dans notre campagne, chose que l’on avait laissé de côté depuis le décès de ma chienne l’été dernier. On se contentait du parc pour enfant près de la crèche ou des balades hors de nos campagnes. Le soleil est revenu, on sort les lunettes de soleil, on dégaine le porte bébé et on reprends nos marques. Sauf que le manque canin qui nous accompagne dans nos expéditions se fait ressentir… Alors c’est parti ! On veut adopter notre futur chien de famille !

J’ai été sensibilisée assez tôt au sort des galgos, quand j’étais plus jeune, dans une autre vie, je traînais beaucoup sur les forum de protection de animaux. A 18 ans je n’avais pas encore mon permis, et la SPA n’était pas à porté de bus / tramway, et j’étais les chats près de chez moi grâce à une association, le « conseil de protection féline de l’Hérault, nos actions consistaient à stériliser les chats errant, donc les trapper, les emmener chez le véto, les garder dans leur cage le temps que l’anesthésie ait disparu et les relâcher sur leur point de nourrissage.  Puis plus tard, j’ai été bénévole promeneuse de chien à la SPA, c’est là que j’avais fait la connaissance de celle qui s’appellera April et qui deviendra ma chienne. La pauvre, elle était très anxieuse, craintive… lui redonner confiance a été dur, elle n’a jamais été vraiment bien dans ses papattes, sa vie d’avant lui a laissé trop de séquelles.

Là nous voulons continuer sur ce chemin et adopter via une autre association. Nous avons craqué sur un jeune galgo de 6 mois, qui est dans un refuge en Espagne. J’ai contacter par mail Lévriers sans Frontières (LSF) pour avoir des renseignements.

Le lendemain, je suis contactée par le délégué de ma région, il me laisse un message sur le répondeur et me rappelle le jour d’après. On discute des modalités, des procédures à suivre. Je lui envoie 8/9 photos de tout mon appartement, me fait savoir qu’ils évitent de mettre un chiot de moins d’un an dans un appart car ils sont foufous et ce n’est pas le top pour eux. Chéri est très déçu mais avec du recule on comprends. Chéri et moi avons rempli le dossier pour la demande d’adoption ensemble (et on était pas toujours d’accord, genre moi ça me dérange pas d’avoir un chien de 10 ans, lui c’est « pas plus de 2 ans », ce que je trouve jeune. On a coupé la poire et mis 4 ans maximum j’ai pas réussi à gratter un an de plus). Le délégué viendra faire une pré visite pour voir notre environnement, discuter de notre mode de vie afin de nous proposer un chien qui nous correspondrait au mieux. Peut être que nous ne correspondrons pas car « on m’a dit » qu’il y avait beaucoup de refus.

galgo_espac3b1ol_en_los_campos_castellanosPhoto qui vient d’ici , trouvée via google

Vous ne connaissez pas les galgos ? Ce sont de grands lévriers d’Espagne, ils sont utilisés pour la chasse au lièvre, ce n’est pas un « chien » pour eux mais un outil… Chaque année au mieux ils sont abandonnés et vont dans un refuge, au pire brûlé, torturé, laissé à l’agonie… C’est une tradition ancestrale, un chien qui chasse mal, déshonore son maître alors ils doivent souffrir. Je ne met pas de photos volontairement, je ne supporte pas voir des photos d’animaux blessés, je dois être trop sensible.

voici le lien de quelques associations :

https://www.galgosfrance.net/
https://www.levriers-sans-frontieres.com/
https://www.lavoixdeslevriers.org/
http://www.lambassade-des-levriers-andalous.com/

Mardi 3 avril 2018 : On nous réponds défavorablement à notre demande d’adoption. Le fait d’être en appartement et d’avoir un enfant si jeune, c’est trop de points négatifs et l’association a peur que l’on se mette en difficulté et de voir le chien leur revenir.

Je suis déçue mais ce n’est pas grave je comprends… il me dit aussi qu’à Perpignan en ce moment, ils ont une quinzaine de lévriers, si ça nous fait pas trop loin. Ce qui m’embête en refuge c’est que l’on ne connait pas les ententes avec les chats (en général), ni le caractère de chaque fois. Chose valable pour n’importe quelle type de chiens. Donc ben je vais me renseigner au sujet des refuges et associations de la région.

Je n’abandonne pas le projet « sauver un galgo », il sera juste remis à plus tard, quand on aura un jardin, ou bien quand il y aura à nouveau une place à la maison et qu’Arthur sera plus grand. En attendant je vais me venger sur mes chocolats de Pâques.

2 réponses sur « [1] Adopter un chien. Un galgo ? »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s