Coquillages allaitement et assimilés

Sur instagram j’ai fait appel à la communauté des mamans pour avoir des conseils sur les coquillages d’allaitement. Savoir si ça valait le coup que j’investisse dedans, est-ce que c’est vraiment miraculeux ? Comment ça marche ?

Par la même occasion j’ai appris l’existence d’autres produits, comme les coupelles en argent, les coquilles en cire d’abeilles…

Coquillages d’allaitement

coquillage-allaitement-produit6-510x340.jpeg

Alors j’ai acheté mes coquillages d’allaitement hier, car j’ai été étonnée de pouvoir les trouver en pharmacie ! Et ça tombait bien, car j’avais déjà les mesures de mon téton quand je me renseignais sur le net pour choisir la taille, je ne pouvais pas me tromper ! En plus c’était à 19€90, et il m’a semblé les avoir vu plus cher sur Internet… alors j’ai sauté sur l’occasion ! Après vérification, sur le site de Baby shell, les coquillages sont à 26€90.

Qu’est ce que c’est ? A quoi ça sert ? Pourquoi ?

Voilà ce que j’ai trouvé sur le site de la marque que j’ai acheté :

Le coquillage BABY SHELL est un protège-mamelons naturel composé d’un véritable coquillage soigneusement polis, puis sélectionné et calibré par Baby Shell. Il  se positionne directement sur le bout de sein et est maintenu par le soutien-gorge. C’est l’accessoire Beauté d’un allaitement en douceur.

Outre se sentir plus belle, c’est la douceur et la fraîcheur de la nacre que l’on ressent en premier, ils apaisent rapidement le feu des tétons entre chaque tétée.

La nature étant merveilleusement bien faite, le lait maternel a de puissantes vertus mais à quoi cela sert-il si les tétons restent collés à la lingerie ou aux coussinets d’allaitement… Récolter et verser quelques gouttes de lait maternel au creux du coquillage et les laisser baigner dedans. Votre lait va prendre soin de vos bouts de sein. C’est le principe du pansement par le lait maternel, technique recommandée par de nombreuses sages femmes et conseillères en lactation.

Si vous utilisez une crème de soin, le coquillage BABY SHELL permet de la maintenir en contact du mamelon sans risque de tâcher vos vêtements.

Son rôle est aussi de protéger du frottements des dessous.

Pour les petites pertes de lait, le coquillage permet de les contenir. Si vous avez des pertes de lait plus importantes, il faudra positionner un coussinet absorbant par dessus le coquillage.

Cette solution est bien plus jolie et discrète que les coquilles d’allaitement traditionnelles en plastique. En effet, le Baby Shell, une fois en place, est très discret.

100% naturel et économique, ils sont réutilisables après simple lavage à l’eau chaude (voir nos recommandations) et une paire suffit pour toute la période de l’allaitement et peut être réutilisée pour les bébés suivants.

Du coup je n’ai pas encore acheté de coussinets d’allaitement lavables, j’attends de voir ce que ça donnera une fois en situation. Il me reste des coussinets jetables de ma précédente grossesse si besoin. J’ai quand même un tube de lanoline au cas ou le lait maternelle de suffise pas.

Coupelles en argent

41umpbbtcal.jpg

Quelques mamans m’en ont parlé en message privé sur Instagram (merci les mam’s!), c’est très répondu en suisse, on en trouve en pharmacie. Apparemment c’est miraculeux, ça agit très rapidement sur un sein déjà abîmé (ça guéri plus rapidement que les coquillages). Et ça a les mêmes avantages que les coquillages (évite les frottement, protège le mamelon, réutilisable. C’est taille unique pour tous ! C’est environ une quarantaine d’euros. On m’a conseillé la marque Silverette, mais j’ai vu qu’il en existait des moins cher.

Coques allaitement en cire d’abeille

v1-cloches2.jpg

ça doit être encore moins connu que les précédentes coques, il n’y a qu’une seule maman qui m’en a parlé, et elle a bien fait !

La première question que je me suis posé c’est de savoir si ça allait être adopté à mon tétons, la forme à l’air assez profonde mais pas couvrante (je fais quand même taille L en coquillage). Est ce que ça va me fondre dessus ?

Alors ce que j’apprécie c’est que c’est très naturel… et tout le monde connait le pouvoir cicatrisant du miel, donc je pense que ça doit être bien efficace. Quand j’avais eu mes grosses crevasses de mon premier allaitement (horrible, je perdais des bout de seins, aïe), je m’étais tartiné de miel et reposé sous du cellophane, j’avais vite retrouvé de jolis tétons rose.

Apparemment les coupelles de cire ne fondent pas, en fait ça va se mouler à la forme de notre téton grâce à la chaleur de la peau, mais ça reste rigide. Donc évite les frottements avec le tissu, hydrate, aide à la cicatrisation, rends la peau douce. ça coûte entre 15 et 20€.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :