Récit d’accouchement

L’attente fut longue, bébé a dépassé le terme de quelques jours (merci GIF poney obèse de mes story insta, qui m’a accompagné jusqu’au bout)… Mon entrée en maternité en vu d’un déclenchement est prévu lundi 4 novembre à 17h30.

Lundi 4 Novembre,

Jour de mon déclenchement de prévu… ça fait 2 jours que j’ai des contractions. Des fois elles sont régulières pendant plus de 2 heures, un peu douloureuse mais gérable, et paf ça s’espace après la prise de deux spasfon.

J’en ai marre de douiller, je décide qu’il faudrait faire un tour en maternité, j’ai pris une longue douche chaude, du spasfon et les contractions sont toujours là, je n’arrive pas à me reposer, je n’ai pas envie de passer une deuxième nuit blanche. Je finis par appeler mon papa pour qu’il vienne dormir à la maison garder l’aîné, et l’emmener à l’école le matin si on me garde.

On arrive à la maternité vers 1h30 du matin, le temps du trajet, les contractions se calment…  mais elles me font mal. Sur le monito, elles sont toutes petites, alors que la dame de la salle d’à coté, ça faisait des « pic » très haut et très rapprochées. Chéri se fou un peu de moi et mes petit « dômes ». (vous pouvez le taper)

Je dis à la sage femme que mes ridicules contractions me font mal quand même, et que je dois être déclenchée aujourd’hui. Elle examine mon col, il est court et à 2 doigts. C’est pas trop mal, c’est que ça bosse ! Elle prends en compte ma douleur, le fait que de toute façon j’allais être hospitalisée dans la journée et que je n’habite pas à côté au cas où le travail se met vite en route, elle me garde. Je me sens entendu et légitime dans ma douleur, ça me rassure, je me sens bien.

Je rentre en chambre particulière, on pose mes valises, il est 3h du matin. Chéri rentre à la maison dormir un peu, et pour être là au réveil d’Arthur (se coucher avec ses 2 parents près de lui, et se réveiller avec papi pour la rentrée des classes, on avait peur qu’il ne le vive pas très bien). Je ne dors pas bien, les contractions sont à nouveau régulières, je finis par appeler la sage femme dire que j’ai mal, et lui demande du spasfon. ça m’aide un peu, ça les espace, j’ai un peu de répis.

La matin est là, je mate la télé en gérant ma douleur. A 11h30 une sage femme vient faire le point avec moi, on va voir si mon gyneco est ok pour me déclencher plus tôt dans la journée. Il est midi, en attendant je vais faire un monito en salle d’accouchement directement. On m’examine, apparemment mon corps a bien travaillé cette nuit, le col est tout fin, je suis à 3, je ne souffre pas pour rien ! On annule le déclenchement, on laisse faire la nature. On se dit que j’irais en chambre après le monito…

J’envoie un texto à chéri pour qu’il vienne, je lui dis qu’il a le temps de manger et de sortir la chienne tranquillou avant. Sauf que NONNNNN §§ CONTRE ORDRE CONTRE ORDRE § MAYDAY MAYDAY c’est quoi cette contraction de l’espace laaaaaaaaaaaaaa ! ça fait quoi 5 minutes que je suis sous monito, je perds les eaux, je suis en PLS de la crevance, toute seule, le bouton pour appeler à l’aide est je ne sais où, je ne peux plus bouger. AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHH pourquoi dure t elle 4 minutes ? WTF je meurs.

Par chance la sage femme et son étudiante arrivent spontanément très vite, j’ai fait une chute de tension et je suis trempée de sueur, bébé a son coeur qui n’apprécie pas ce qu’il se passe. Je réclame une péridurale dans la foulée. Elle m’examine à nouveau, col effacé, je suis à 5, l’anesthésiste est sur un autre accouchement, je vais devoir patienter un peu. On me pose un cathéter, mais dur dur de trouver mes veines après une chute de tension pareil, on me triture, ça me fait mal (j’ai encore mon bras gonflé et bleu). Mon sauveur est arrivé, je suis à 7 désormais, chéri n’est toujours pas là, ça va trop vite dans la salle d’accouchement mais pas assez vite dans les bouchons d’entre « midi et 14h » de Montpellier. Chéri arrive  quand tout va mieux, la péri posée et  elle fait effet, il n’a qu’à mettre les pieds sous la table… il se passe peu de temps, je lui dis que je sens que ça pousse, je commence à avoir un peu mal quand j’ai une contraction, j’appuie une fois sur ma pompe de la péridurale (on m’a dit que ça fait effet que 10 minutes après, alors j’anticipe).

Une sage femme vient me parler du don du cordon, je suis d’accord, mais avant de commencer le questionnaire, je lui demande si avec ma maladie (hypothyroidie d’Hashimoto) je peux ? Et non c’est LA première contre indication, et je suis dégoûtée… Ensuite c’est une puéricultrice qui entre pour savoir ce qu’on souhaiter faire une fois bébé là. On décide qu’on voulait connaitre son poids de suite, et puis faire du peau à peau pendant 2 heures et demi avec moi, il aura que les soins, et se fera habiller avant de monter en chambre.

il est 14h, je suis à dilatation complète, c’est pour ça que je sens que ça pousse. Bébé est bien haut, on attends qu’il descente pour se mettre en place. La sage femme dit à chéri que s’il veut manger un bout, il a 30 minutes devant lui à peu près. A 14h15 ma soeur appelle, elle est là pour récupérer les clés de chez moi et s’occuper d’Arthur à la sortie de l’école, chéri lui donne rdv devant la cafétéria pour profiter de manger un bout. Ma soeur se trompe de clinique (bravo!)… ET bébé est déjà descendu, il est là entre mes jambes et faut vite pousser ! Chéri est encore à la caféteria, on mobilise des gens pour aller le chercher. Il se brûle la langue en buvant son café cul sec, et cours.

14h35 bébé est sur mon ventre, après seulement 4 poussées sur 2 grosses contractions. Je ne connais toujours pas son sexe, je demande à chéri, il me dit que j’ai qu’à regarder (et j’ai juste envie de le tuer et lui envoyer des trucs à la figure), je ne vois rien bordel ! Il coupe le cordon et me dit que je ne vois rien parce qu’il n’y a rien à voir, je comprends que c’est une FILLE !

74614078_2496124957302601_349531752877785088_n

Voilà notre merveilleuse SARAH, toute bouffi avec ses 3kg870 et ses 51,5 cm près de moi. C’est la sage femme qui m’a accouché, le gynécologue (MON gynéco m’a suivi depuis le début de la grossesse) n’a pas eu le temps d’intervenir tellement c’était rapide, mais il m’a fait mes points. Je n’ai pas eu besoin d’épisiotomie, juste j’ai quelques éraflures et 3 petites déchirures d’un point chacune.

Un commentaire

  1. Dans les pays occidentaux, les adultes embarrasses par les questions sexuelles liees a la conception racontaient souvent aux enfants que les garcons naissent dans les choux et les filles dans les roses, ou que c’est une cigogne qui apporte les nouveau-nes. Noel est une fete chretienne qui celebre chaque annee la naissance de Jesus-Christ. La date de naissance exacte du Christ etant inconnue, sa fete a ete fixee liturgiquement le 25 decembre dans la plupart des pays.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s